L’urgence d’éviter le chaos en Haïti après le 7 février 2022

Cette démarche répond à plusieurs objectifs. Tout d’abord, elle veut, une fois de plus, éviter l’exacerbation de la crise actuelle après le 7 février 2022. Elle tient aussi à sensibiliser sur la nécessité de prévenir et de planifier en Haïti. Alors que dans le monde actuel, tout est prévisible (même les phénomènes naturels) et que des mesures d’élimination, de mitigation et d’adaptation sont élaborées en conséquence, il est concevable qu’en Haïti tout se fait à vau-l’eau et dans l’immédiateté. De plus, la proposition fait partie de mes réflexions spécialement dans les médias en vue d’aider à l’émergence d’une nouvelle opinion publique en Haïti.